vendredi, aoűt 18, 2017 10:41

Archive for avril, 2006

A l’Est rien de nouveau…

Jeudi, avril 27th, 2006
No Gravatar

... Bon ok, je suis actuellement à Auxerre, mais on s’en fout.

Comme me le disait Arno hier, “les blogs c’est mort en ce moment”, et c’est vrai. Mais comme me le disait Yanou (hier aussi), des fois, c’est pas qu’on aurait pas des trucs à raconter, c’est juste qu’on a pas envie de les dire, et encore moins de les écrire. C’est vrai aussi.

Hier soir, je suis allé avec mon frère voir Silent Hill. Je dois avouer qu’à l’instar des Resident Evil, j’y ai très peu joué tout simplement parce que j’ai généralement la flippe de ces jeux-là (j’ai cependant fini RE2 avec un pote à l’époque de sa sortie, le mec en question me parle toujours de mes hurlements stridents). Pas vu de BA de Silent Hill, mais les quelques photos présentes dans les magazines avaient largement titillées ma curiosité. Bref. C’est parti pour la séance de 22H, bondée à mon grand étonnement.

Force est de constater qu’on arrive assez rapidement au coeur du sujet : Dans l’Oklahoma, une mère, Rose, court de nuit après sa fille adoptive, Sharon, somnambule, et parvient à la retenir in extremis alors que la gosse allait de son plein grè se jeter dans un gouffre pour “rentrer chez elle”, dans un endroit nommé Silent Hill. Visiblement, cette nuit est de trop pour Rose, qui décide d’emmener sa fille dans le bled en question, en prenant bien soin de laisser à l’écart son mari Christopher, qui était pourtant parfaitement d’accord pour l’aider dans cette épreuve.

Les fans capteront déjà des divergeances dans ce pitch, au niveau des noms des persos et de leur rôle (normalement, c’est le père et non la mère qui accompagne sa fille). Mais Gans s’en fout. Il l’a d’ailleurs dit à maintes reprises dans les interviews données, comme sur Allocine.fr. Pour le réalisateur, Silent Hill est un espace parrallèle qui est présent dans plusieurs dimensions. Chouette. Sybil, la flic, doit donc être dans toutes les dimensions.

Dans cette série d’interviews, Gans flingue à tout va les précédentes adaptations de jeux vidéo qui ont pu voir le jour, comme Resident Evil ou Tomb Raider, et reproche à ses films d’avoir exploité uniquement les travers cinématographiques que les jeux avaient à la base. Mais dans Silent Hill, le réalisateur fait quelque chose de similaire, en reprenant l’atmosphère, l’intrigue (qui mélange tout les épisodes pour donner une histoire pas toujours cohérente), certains plans du jeu, et certaines situations. Il est vrai que le Silent Hill sur grand écran est bluffant de ressemblance avec celui sur console, et que les clins d’oeil ne manquent pas.

Cependant, Christophe Gans semble avoir oublié justement qu’il ne réalisait pas un jeu, mais un film, et que les ficelles vidéoludiques sont bien loin d’être perçues de la même manière par un joueur et par un spectateur : Dans le jeu, le joueur est l’acteur de la situation, il voit lentement approcher une créature et doit trouver le moyen de s’en tirer. Mais dans le cas d’un film, le spectateur est passif, il assiste mais ne subit pas. Dès lors, voir une créature à 100 mètres de Sybil, et assister à son attitude hypermolle consistant à braquer son flingue sur le monstre sans réagir jusqu’à ce que ce dernier soit suffisament près pour l’attaquer, relève plus de l’action d’un joueur qui a posé sa manette pour aller pisser que de celle d’une personne réellement investie dans l’action. Cet exemple n’est pas le seul dans ce film de 2h07, dans lequel l’action ne décolle jamais vraiment, comme si le réal se bridait constamment pour ne pas s’éloigner des mécanismes du jeu. Seulement, les fans, devant un Silent Hill, ont envie d’avoir peur. Là, c’est franchement loupé.

Voilà pour Silent Hill, que je déconseille comme vous l’aurez compris. L’esthétisme ne sauve pas tout. Je parlerais sans doute de V pour Vendetta dans quelques jours. Et celui là, je l’ai aimé o/

Et Harry Potter et la Coupe de Feu sort bientôt en DVD. Hermione fête ça :

“Ouech trop fort !”

Les folles aventures de Diana Skouris, Ă©pisode 3

Jeudi, avril 27th, 2006
No Gravatar

Quelle panique! Moi ça me fait PEUR. Pour en savoir plus, http://www.4400-center.com! genre 

Je sais pas comment appeler cette note.

Mardi, avril 18th, 2006
No Gravatar

Ca bouge pas mal dans ma petite vie en ce moment. Ou pas.

La reprise tardive a entrainé une accumulation massive de boulot ainsi qu’un emploi du temps assez conséquent, super super.

D’autre part, j’ai des gens au cul qui me mail pour me demander des nouvelles d’Anim’Est 2006 qui ne décolle pas d’un pouce. Chouette.

Je n’ai toujours pas de stage, j’attends jeudi pour passer et repasser des coups de fil, j’ai le sentiment que ça va se jouer rapidement.

A coté de ça, je cherche un moyen d’arranger mon été pour prendre un boulot durant tout le temps qu’il me restera à coté du stage. Je VEUX me payer une caméra mini-DV.

Dans l’immédiat, liste de trucs à faire :

  1. Avoir mon année (evidemment)

  2. Continuer à bosser le 4400 Center

  3. Terminer le scénario de court-métrage que j’ai commencé

  4. Terminer le scénario de jeu RPG Maker que j’ai commencé et essayer de le mettre en chantier (dur)

  5. Ajouter toutes les pages que j’ai prévu de mettre sur le blog avant Noel (celui qui vient, hein)

  6. DORMIR UNE NUIT ENTIERE

  7. Avoir un stage

  8. Avoir un stage

  9. Avoir un stage

  10. C’est tout.

A part ça, j’ai super mal aux genoux à cause de deux cons à la fête foraine qui s’amusaient à m’emmerder dans les auto-tamponneuses parce que j’étais la seule nana. Sales crétins.

Deluxe, comme dirait Russ.

Lundi, avril 17th, 2006
No Gravatar

Retrouvez désormais The 4400 Center à l’adresse http://www.4400-center.com/

On assure grave 8)

C’est pas moi, c’est Najara.

Lundi, avril 10th, 2006
No Gravatar

J’vous conseille d’aller voir ça vite fait, ça risque de pas rester longtemps. Au pire, j’ai fait un screen, hihi o/

Merciiiiiiiiiiiiiii ! Et RIP CPE.

Lundi, avril 10th, 2006
No Gravatar

Kikoo Lol Mdr les gens !

Avant toute chose, j’aimerais remercier de tout mon coeur les personnes qui ont contribué au renouvellement de l’hebergement de l’Akacorp. J’ai le plaisir de voir annoncer que c’est reparti pour un an grâce à vous :)

Il n’y a pas eu de posts durant une semaine, et je m’en excuse. Pour faire court, après 3 semaines sans cours, dont 2 chez moi à voir personne, je suis partie en déprime totale. Alors, oui, certains diront “fallait descendre dans la rue et tout”. J’ai tenté le coup une ou deux fois, mais sincèrement c’était pas mon truc. Jetez moi des cailloux si vous voulez, mais si je reçois encore des mails à ce sujet, je les vire sans les lire. Assumez jusqu’au bout en postant un comm.

Je dis ça car j’ai reçu plusieurs mails de critiques au sujet de mon opinion sur tout ce mouvement. Pas beaucoup, mais j’en ai reçu quand même. Je trouve ça incroyable que des gens s’amusent à perdre leur temps en fouillant dans les forums, et sur les blogs des gens, et pistent les adresses mails et les blogs des users qui sont d’un avis contraire au leur. Bref, ces gens-là se reconnaitront, d’autant qu’ils ont pour la plupart reçu une réponse gratinée. Je referme la parenthèse, car c’est trop d’honneur pour eux qu’on parle de leurs bassesses lâches et puériles (On croirait entendre Jessica xD)

J’ai passé une semaine chez mes parents, à Auxerre. J’ai changé d’air, vu du monde (un peu) et j’ai bossé (un peu). Notre site sur les 4400, à Arno, Russ et moi-même, tourne plutôt bien et je suis très fière du boulot qu’on a fait :)   Dans une quinzaine de jour, je pense, nous aurons une base de données complête pour la première et la seconde saison. C’est la première fois depuis au moins 3 ans que je vis au rythme d’un projet qui me tiens à coeur, du moins sur le web. Ca fait plaisir de voir son travail apprécié ! Ca booste, quoi.

Sur ce, je vous laisse. Je rentre à Nancy demain. Dans quelques jours, la suite des aventures de Diana :P

l’AkaCorp a besoin de VOUS…

Lundi, avril 3rd, 2006
No Gravatar

Bien, alors voilà, je vais vous faire un topos. J’ai eu de nombreux imprévus financiers ces derniers temps, qui m’ont mis dans la mouise. Un malheur n’arrivant jamais seul, PHPNET me balance à la tronche que l’hebergement du Temple (mais aussi du Hellblog, du forum des Z’Anciens et de, de… non laissez tomber) arrive à son terme et que je dois payer.

Deux malheurs n’arrivant jamais seuls, Phpnet a profité de je ne sais quoi pour AUGMENTER l’espace minimum alloué, et donc aussi LE PRIX.

En quelques mots, je dois donc payer 35€ avant fin avril pour que mon petit univers, qui est aussi je l’espère un peu le vôtre, reste en orbite sur le Net… Mais j’ai pas ces sous.

J’en appelle donc aux dons, au secours, à l’aide, et sachez bien que j’ai un peu honte de faire ça sur mon propre blog, là maintenant quand j’écris j’ai l’impression de mendier… Seulement, bon, voilà quoi, qui ne tente rien n’a rien.

Je vous offre donc deux possibilités pour me donner un petit coup de main :

*Si vous êtes généreux et que vous avez un téléphone, alors vous pouvez ici me faire un don via Allopass. Un coup de fil = Un code à entrer sur la page = 1€.

*Si vous êtes généreux et que vous avez une carte de crédit (et que vous voulez donner un p’tit peu plus :D ) alors en cliquant ICI, vous pourrez faire un don via Paypal.

Je ne fais pas ça par cupidité et je suis très embêtée de devoir poster ça. Mais je me dis que sur 5000 visiteurs mensuels, il y en aura bien quelques-uns qui comprendront, peut-être, que parfois un petit coup de pouce ça peut faire beaucoup.

Merci d’avance ;)

Les folles aventures de Diana Skouris, Ă©pisode 2 (Part. 1)

Dimanche, avril 2nd, 2006
No Gravatar

C’est un épisode à suivre. * Genre met du suspence *