jeudi, dcembre 14, 2017 00:44

Archive for the ‘Des videos et des hommes’ Category

Limbo of the Lost, les deux pieds dans le plagiat

Lundi, mai 25th, 2009
No Gravatar

Comme j’ai trouvé ça amusant d’écrire un truc un peu recherché avec ma note sur Duke Nukem Forever, et que Lux m’a fait penser à ça dans les commentaires, j’enchaine avec un autre merveilleux canular vidéoludique bien moins connu mais tout aussi savoureux. Je vais donc vous parler du mythique, de l’incroyable, de l’extraordinaire Limbo of the Lost, un jeu développé depuis plus de 20 ans, à l’origine sur Atari ST. A l’inverse de DNF, LotL est bel est bien sorti, mais n’est resté dans les bacs que quelques jours… Vous allez vite comprendre pourquoi.

Ca donne envie !

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de ce jeu, et si c’est le cas, ne vous inquiétez pas, c’est normal. De toute façon, comme d’habitude, après la lecture de cette note vous pourrez briller en société et dire : “Je lis The Hellblog, donc je le savais !”.

(Lire la suite…)

R.I.P., Duke Nukem For(N)ever

Samedi, mai 23rd, 2009
No Gravatar

Bon OK, le jeu de mot était facile mais bon, je ne pouvais décemment pas passer à coté. Mes excuses si je vous ai choqué.

Comme ma note d’hier était ridicule, permettez moi de m’excuser en vous offrant une note documentée.

Aujourd’hui j’ai décidé de rendre hommage à l’une des arlésiennes les plus célèbres du jeu vidéo, qui ne verra sans doute jamais le jour puisque 3D Realms se retrouve dans le caca. Après 12 ans de développement, bonjour la désillusion. Mais n’est pas vaporware qui veut !

A vrai dire, je n’ai jamais terminé un seul jeu estampillé Duke Nukem : quand mon frère et moi avons eu la Playstation fin 97, nous étions encore jeunes et purs : le langage SMS n’existait pas, tout comme World of Warcraft, l’ADSL et Youtube. Bref on se faisait un peu chier, seulement on ne le savait pas encore. De Duke Nukem 3D je ne connais qu’un seul niveau, le fameux Hollywood Holocaust, premier niveau du jeu et de ce fait, démo officielle sur Playstation. A force d’y jouer, je connaissais le niveau par coeur…

Duke Nukem, c’était déjà du lourd à l’époque, et ça ne faisait que commencer : car presque un an avant la sortie de DN 3D sur PS, le studio 3D Realms avait annoncé la suite du jeu, nommé Duke Nukem Forever.

(Lire la suite…)

Merci Milouse

Jeudi, janvier 10th, 2008
No Gravatar

GNU/milouse dit :
tu devrais épouser hitman
GNU/milouse dit :
tu t’appellerais aka 47 :D

La palme d’or va à Milouse :D
En reaction à cette vidéo où je me fais tuer :

Impossible de ne rien faire (Partie 1)

Jeudi, juillet 26th, 2007
No Gravatar

Je crois que depuis que j’ai rendu mon mémoire, il ne s’est pas passé une seule journée de glande pure et dure comme j’ai pu les imaginer tout au long de l’année.
En fait, il faudrait commencer par définir ce qu’est véritablement une “journée de glande”. Nan parce que finalement, rien foutre de la journée, je vois pas (plus ?) comment c’est possible à part en larvant sur le canapé en regardant le Destin de Lisa (qui ne dure même pas 30 minutes). J’ai donc décidé (sans le vouloir, en fait) de faire DES CHOSES, si possible CONSTRUCTIVES durant les vacances.
A commencer par (essayer) de faire un régime, avec du sport, même. Car ayant pris du poids pendant l’année “fesses collées sur le siège”, alors que déjà j’ai jamais été maigre, chaud chaud pour l’été. Je ne suis pas une adepte du bikini, loin s’en faut (je serais même plutôt tenue de plongée) mais c’était perdre une bonne taille (deux ou trois serait pas mal, en fait) ou racheter des fringues, et j’ai pas la thune à ça. Je vous dirais si ça porte ses fruits, mais j’ai grand besoin d’encouragements, si si je vous assure !

A part ça, je ne vais pas m’étendre sur le boulot extraordinaire que je laisse faire à Milouse et compagnie sur le 4400 Center (j’ai l’impression de rien faire sur le site dernièrement à part superviser, c’est nul) ou sur les DVD géniaux et totalement indispensables que je teste pour DVDSéries (et là je suis presque totalement à jour, miracle !). Non, je vais essayer de parler d’autres choses, des choses plus “exclusives”, ou pas.

Ca sera long, douloureux et ça prendra surement plusieurs notes. Je vous vois saliver d’avance.

Pour A la croisée des mondescommencer en douceur je vais parler d’un truc dont j’ai déjà parlé, en fait. Hier, en allant dans la dernière librairie non-explorée d’Auxerre à la recherche d’un hypothétique exemplaire du tome 7 d’Harry Potter que je ne trouva bien sûr point, Auxerre étant Auxerre, j’ai jeté mon dévolu sur la réédition mastoc que Gallimard a fait de l’intégrale de A la Croisée des Mondes, la trilogie de Philip Pullman qui colle au placard non seulement Rowling, mais aussi (et je sens déjà le frisson monter dans votre colonne vertébrale) Tolkien. Inutile de préciser que je me suis replongée dans ce bouquin dès hier soir, pour la 4ième fois en 7 ans. J’ai bien fait de l’acheter d’ailleurs, parce que mes éditions de poche commençaient à être vachement usées…
Ceux qui n’ont pas lu cette extraordinaire trilogie doivent s’enquiquiner sec à lire ça, en plus je casse du sucre sur le dos d’auteurs super-connus, principalement parce qu’adaptés au cinéma (ouais allez, avouez quoi). Je dis “bien fait”, alors.


De toute façon Pullman fera bientôt partie du club, puisque Les Royaumes du Nord La Boussole d’Or sort au cinéma le 5 décembre. Comme son nom ne l’indique pas (puisque le titre français du film n’est pas le titre français du livre, d’où mon hésitation mimée * genre *) il s’agit du premier volet d’A la Croisée des Mondes. Si vous êtes allé au cinoche récemment, vous aurez peut-être déjà vu la bande annonce en français. Beurk. La voici en VOST car je suis sympa.

Dakota Blue RichardsJ’ai du la voir 30 fois alors même si je suis fan, j’ai eu ma dose. En plus je trouve cette bande-annonce inquiétante, parce que je suis fan justement.
Je ne vais pas faire 50 lignes de narratologie (même si, en universitaire chiante, j’adorerais ça) mais autant pour Harry Potter j’ai retrouvé pas mal de mon imaginaire dans les films, autant, là, non, loin de là. Je trouve que ça fait trop moderne. Je ne voyais pas du tout l’Oxford du monde de Lyra comme ça. Prestigieux ouais mais moderne, non ! Ouin !
Comme beaucoup j’aurais bien aimé que Dakota Fanning incarne Lyra Belacqua à l’écran… Finalement après des castings un peu partout en Angleterre, c’est une gamine totalement inconnue qui a été choisie pour le rôle. Elle porte le même prénom : Dakota. C’est marrant le hasard. Par contre je trouve que physiquement elle colle pas mal à l’idée que je me faisais de cette gamine. Ce qui me fait rigoler c’est que cette gosse de 10 ans, que la production a choisi parce qu’elle est un peu en “décalage avec son temps” (ce sont les mots de la directrice de casting ) va se retrouver propulsée sur le devant de la scène dans un rôle qui va sans doute marquer le cinéma autant qu’il a marqué la littérature. Et qu’elle finira sans doute, dans quelques années, comme la plupart des enfants stars : droguée, alcolo, voire les deux en même temps. Pis elle trainera sans doute dans des boites douteuses en étant mineure, et couchera avec ses fans aussi.
Grand Dieu, ne lui souhaitons pas ça. Le pire dans tout ça c’est qu’on sera sans doute déjà trentenaire quand ça lui arrivera (ou pas) !
Bref, pour conclure là dessus : si vous vous ennuyez chez vous, au boulot, à la plage, en Bretagne (rayez les mentions inutiles), LISEZ CETTE TRILOGIE ! Comme ça quand le film sortira vous pourrez dire “je lis le Hellblog, je connais /o/”
C’est tout pour aujourd’hui, demain bientôt, je vous parlerais, pour changer, de films !! Wouhou !! _o/

Bon anniversaire petit Jésus !

Lundi, décembre 25th, 2006
No Gravatar

Et surtout, Joyeux Noël à tous ! o/

Je vous montrerais mes cadeaux un autre jour, pour l’instant, place à la fête avec Gunther !

J-16

Samedi, décembre 16th, 2006
No Gravatar

J’avais dit il y a quelques temps à quel point j’avais hâte que cette année se termine. Un peu comme les gosses qui ouvrent leur calendrier de l’avent à l’approche de Noel (enfin, les gosses, je connais des grandes filles qui le font aussi…) , je vais essayer de poster une vidéo par jour jusqu’au Nouvel An. Voici donc le début d’un petit best-of de vidéos qui m’auront touchées, fait rire, fait halluciner ou encore fait réflechir.

La première vidéo du lot est extraite d’une émission de Arte intitulée “Génération Exhibition”, qui est passée il y a quelques jours seulement. Quand je croise une vidéo hallucinante sur Arte j’ai souvent tendance à mettre en doute sa véracité (Arte étant passée reine en matière de vidéo-canulard, souvent subtiles et marrantes, on ne peut pas m’en vouloir je pense). Mais non, là dedans tout est vrai !

Voici donc le témoignage de Clément, un ado no life. Quand on le voit, on dit non à la drogue.

A demain !