vendredi, aoűt 18, 2017 10:48

Archive for the ‘Ca m’eneeeeerveuh !’ Category

Kokia vous souhaite une bonne année 20 009

Dimanche, juin 14th, 2009
No Gravatar

Je reviens à l’instant du concert de Kokia sur un bateau-mouche, auquel je me suis rendue avec Cyn suite à un désistement de Yanou. Braif. Kokia chante superbement bien et elle a une jolie coupe de cheveux. Ouais, de cheveux, car malheureusement la configuration pourrie de la “salle” flottante ne nous a pas permis de voir beaucoup plus de cette sacrée chanteuse, qui doit mesurer 1m50 les bras levés.
On a eu le droit à un poster qui va bien.

Et ce poster nous apprend une chose sur le calendrier japonais : c’est pas le même que le nôtre :

Kokia vous souhaite donc une heureuse année 20009 et espère vous revoir à son prochain concert en 200010.

Oké c’est rigolo, mais quand même, quand on fait payer un billet de concert 90€ pour asseoir des gens sur des chaises en bois qui font maloku dans une péniche basse de plafond, on peut au moins faire l’effort de se relire avant d’imprimer, non ?

Fin du quart d’heure Docteur House (spéciale dédicace à Cyn).

Ah oui à part ça, la suite des aventures des Sims aura un peu de retard, suite à un problème technique.

Comme on dit dans le métro, “Merci de votre compréhension” LOL.

Anastasia, ma nouvelle amie du Net.

Lundi, juin 23rd, 2008
No Gravatar

Anastasia est une nouvelle copine que je me suis faite sur Internet. En fait, c’est elle qui est venue vers moi en m’envoyant un mail tout sympa tout gentil. Anastasia habite en Russie et je la soupçonne d’avoir séché ses cours de français et d’être un peu schizophrène, mais qu’importe, elle cherche des amis alors je ne peux que partager son message d’amour avec vous.

(Lire la suite…)

Corrida du remake

Samedi, avril 12th, 2008
No Gravatar

Déjà avec tous les remakes de vieilles séries des années 80 qui débarquent avec plus ou moins de succès, actuellement, sur les chaînes US (K2000, Super Jamie et compagnie) je me disais qu’actuellement les ricains patinent dans la semoule. Pourtant ils ont la plupart du temps de bonnes idées et font des trucs plutôt intéressants (je dis surtout ça car j’ai regardé 30 épisodes de Men in trees en moins de 6 jours). Mais quand les scénaristes et producteurs décident d’innover en “remakant” des films qui ont un an à peine, j’ai du mal.
Je m’explique.
Le 23 avri prochain sort sur les écrans français (sans doute en sortie restreinte…) le film [Rec.], de Balaguero et Plaza, deux réalisateurs espagnols de films de flippe qui ont la classe. [Rec.] fait partie de ces films de genre qui parviennent à glacer le sang d’une salle entière plongée dans le noir tout en faisant plaisir à un public de fans. Ce film a été mon moment de trouille à Fantastic’arts cette année. Bande annonce :

Et vidéo virale qui montre les réactions du public face au film :

Une façon de filmer original, un pitch flippant, une interprétation convaincante et une ambiance brrrrrrrrrrrrrr. Le carton assuré auprès des amateurs de frissons. Mais pour les américains, le film a visiblement un problème : il n’est pas américain.
Peu importe.
Faisons un remake.
Et on le sait, les américains, quand il font des remakes, se sont des COPIES CONFORMES, plan par plan, dialogue par dialogue. On a eu le droit à des remakes de films français ( Un indien dans la ville, les Visiteurs, 3 hommes et un couffin), de films japonais (Dark Water, Ring, The Grudge - alors oui ok, la plupart du temps remakés par les réalisateurs des originaux, ce qui est quand même une preuve de la connerie de la chose…), et donc maintenant, du cinéma de genre espagnol : en octobre sortira aux USA Quarantine, le remake de [Rec.] avec Jennifer Carpenter (alias Deb, la soeur de Dexter dans la série du même nom) dans le rôle principal. Teaser.

Si vous avez déjà vu l’original vous arriverez facilement à situer les courts passages présentés dans le teaser, et vous parviendrez également aisément à calculer le désintérêt hallucinant de cette scandaleuse resucée : mêmes plans, mêmes dialogues, même pitch sauf que transposé à LA (plus classe que Madrid sans doute). Même fin. Ben ouais. Ca sert vraiment à quelque chose ce genre de film à part éviter les sous-titres aux cinéastes illettrés ? J’ai du mal à capter pourquoi les américains sont frustré de n’y avoir pas pensé avant, eux qui remplissent les salles obscures du monde entier chaque semaine à grands coups de blockbusters. Il serait temps d’arrêter de tirer la couverture, surtout pour, au final, plagier les meilleurs réalisateurs du genre espagnol actuels.

Allez au ciné le 23, c’est un ordre o/ (Cette bande annonce me rappelle celle de Cloverfield, HORRIBLE)

Viol potentiel Ă  l’UGC Saint Jean

Samedi, mars 8th, 2008
No Gravatar

Wah. Je suis fière de moi. Avec ce nouveau mot-clé je vais surement faire des ravages dans Google.
Braif.
J’aimerais vous raconter une petite anecdote qui est arrivée à une amie et moi-même, lorsque nous sommes allées au cinéma à la séance de 22h00 pour voir Benjamin Gates 2 (j’ai presque dormi devant au passage, mais là n’est pas la question).
Je dois d’abord dire que je déteste cordialement et amicalement les “dernières séances”, peu importe dans quel cinéma, y a toujours au moins un duo de cons qui pensent que tous les gens qui viennent voir un film à 22h00 viennent exprès pour se faire gâcher leur séance par le premier boulet venu (et encore je suis polie). Ça me rappelle la séance de Ghost Rider, dans le même cinéma, avec Russ, où deux connards s’amusaient à cramer les sièges avec leur briquet et taxer des clopes aux gens durant la séance. D’ailleurs c’était déjà un film pourri avec Nicolas Cage, cet acteur est maudit. OSEF.

Braif. (Lire la suite…)

Ah, c’trop nul ! (Astro nul quoi.)

Jeudi, février 14th, 2008
No Gravatar

Pour mon passage irrégulier du mois sur mon blog, j’aimerais mettre le doigt sur une chaîne de télévision/net absolument captivante, que j’aie découverte en début de semaine en passant la soirée chez Klo. Il s’agit de la chaine Astrocenter.TV qui sévit sur le Canal 192 de la Freebox et aussi sur Internet semble-t-il, seulement j’arrive pas à la regarder en streaming et vous imaginez bien que je suis très triste.
Bref.
Cette chaîne, si on peut dire que s’en est une, croule bien entendu sous les publicités du style “appelez-nous, nous lirons votre avenir sur du PQ usagé” ou encore “Gisèle flash en direct et plus si affinité”... Jusque là pas de gros problème, manque plus que les pub pour les lignes de tel de cul et on aurait un truc ressemblant vaguement à RTL9 après 23h. Seulement Astrocenter TV va bien plus loin !! Astrocenter n’est pas RTL9 !! Alors la chaîne comble le vide de sa grille de programme en proposant en faux direct des prises de coups de fil par des astrologues et des voyants bidons qui répondent aux gens désespérés qui les appellent.
Alors bien sur en tant que téléspectateur saint d’esprit et (un peu) cynique, on ne peut qu’apprécier le spectacle délirant de ces personnes qui se font arnaquer par téléphone par des gens qui semblent aussi astrologue que vous et moi (surtout moi, peut être que vous êtes tous astrologues après tout ; je connais pas très bien mon lectorat). Ca rend même un peu triste.

J’aurai bien aimé vous montrer l’étendue des dégâts, à savoir ce que cette chaîne propose : des soi-disant voyantes qui tirent négligemment des cartes à jouer (nan pas des tarots, des CARTES A JOUER) dans un tas bien mélangé, les balancent au pif sur la table et répondent aux questions des gens sans jamais regarder les cartes par exemple. Malheureusement je n’ai rien trouvé de bien probant sur le net à part cette vidéo publicitaire présentant Karine, Fabienne et la très sexy Alèssia qui ne demandent pas de carte bancaire, mais qui par contre font défiler très très vite une ligne de texte écrite en tous petits caractères en bas de l’écran :

Je sais, je sais, ça donne envie. Ca donne envie d’avoir une freebox et de matter la chaîne toute la journée. Sachez également qu’Eve Angeli, qui traîne dans tous les bons plans du moment qu’on voit son cul, a sa propre émission sur cette chaîne intellectuelle (forcément) : l’EROSCOPE. En gros elle tente de nous faire croire qu’elle sait prédire des trucs sexy qui va nous arriver dans la vie, rien qu’avec notre signe ! TROP FORTE !
Là encore, j’ai pas trouvé d’emission, juste un “making of” où on voit le niveau des tenues d’Eve, qui est d’ailleurs presque en tenue d’Eve (ahah), pitiez filez lui un peignoir quelqu’un.

Vous pouvez admirer au passage les décors cheap du plateau de tournage glauquissime à souhait, et les plus pro remarqueront le matériel de pointe utilisé pour le tournage (on a à peu près le même à l’IECA).

Bref, vous l’aurez compris : je suis tout à fait fan de cette chaîne, qui prouve s’il le fallait qu’on peut se faire un fric de ouf en étant pas du tout crédible à l’écran (car là, pour y croire, il faut être aveugle quand même). Si je trouve pas de boulot après la fac, je songe sérieusement à me reconvertir… “Aka astro flash”, ça le ferait nan ?

Cold Case Files.

Lundi, décembre 12th, 2005
No Gravatar

Ce que j’ai fait toute l’après midi m’a hérissé le poil. Pourtant j’en ai peu (de poils) mais ça n’a rien à voir.
En face de l’IECA il y a le centre Lorrain de l’Image, dont j’ai encore oublié le nom exact, mais ça aussi ça n’a rien à voir.
Je m’y suis rendue à l’ouverture, avec une amie, pour faire des recherches en vue d’un dossier sur un scénariste, Veber dans mon cas. Ca aussi on s’en fout.
Le truc affreux que j’ai constaté en arrivant, c’est que pour déterminer dans quelles revues les films qui m’interessaient avaient été traités, je devais me plonger dans des index gros comme une encyclopédie Larousse en 12 volumes. Chaque index étant aussi gros qu’une encyclopédie entière, ou presque.
Incroyable. Tous ces gros pavés alignés sur des étagères, portant des noms de revues disparues aujourd’hui, comme Starfix, me rappelle un bref instant les boites qu’ouvre l’inspecteur Rush dans la série Cold Case. Mais ça aussi, ça n’a rien à voir.

J’ai mis plus de 2h a trouver ce que je cherchais dans les index, et par la suite j’ai découvert que la consultation des revues se faisait une par une, à savoir qu’il fallait rendre la revue consultée pour en consulter une autre. Du coup, impossible d’effectuer une comparaison entre deux articles, à moins de faire une photocopie de chaque. Par le biais d’une photocopieuse à carte, et qu’il faut payer auprès du documentaliste…
Le centre fermant à 18h, à partir de 17h30, on nous a refusé l’accès aux documents sous pretexte qu’il fallait ensuite les reclasser et que ces choses-là prenant du temps, ça faisait déborder sur l’horaire qui n’était sans doute plus payé.

Ce qui me choque dans cette situation, ce n’est pas autant le fait que des archives remontant aux années 40 n’aient jamais vu un ordinateur, même s’il ne serait pas si compliqué que ça d’informatiser presque 70 ans d’archives sur le cinéma (en plus ça crééraient des emplois supplémentaires), non, ce qui me choque vraiment, c’est le chantage sous-entendu qu’on nous fait. “Vous perdez pas mal de temps à chercher, alors n’en perdez pas plus, photocopiez donc !” après tout la carte ne coute que 2,20€ pour 15 photocopies, soit 15cts la pièce alors que le copiste du coin de la rue les proposes à 4cts. Seulement, comme on a pas le droit de sortir les documents même pour 5 minutes, c’est une véritable prise d’otage de l’étudiant moyen, qui, comme moi sans doute, fini ses mois avec des paquets de nouilles qui valent 3 fois moins cher qu’une carte 15 photocopies. Mais l’étudiant n’a qu’a subir, car il sait qu’il ne trouvera ces docs qu’ici et que vu le temps qu’il a passé a chercher, il n’a même pas le temps necessaire pour recopier, même l’essentiel.
On le foutra dehors 15 minutes avant la fermeture du bâtiment en l’invitant à revenir terminer un autre jour où le centre sera ouvert, ce qui avouons-le est assez anecdotique.
Pas besoin de conclusion je crois, tout est dit. Ca ne pousse pas à approfondir une recherche et de toute façon, on nous laisse pas vraiment le temps de nous passionner pour le sujet qu’il est déjà l’heure de fermer. Bref.

Hormis ce petit coup d’gueule, je vous informe que j’ai mis à jour la radio du blog et qu’à partir de maintenant jusqu’a une période indeterminée, vous y trouverez des openings de séries US que j’aime bien (à part Charmed mais je dédie la chanson à ma maman qui lira jamais ce blog de toute manière).
Wanadoo vous embrasse, mes amis.

*Joie*

Mercredi, décembre 7th, 2005
No Gravatar

Depuis le début de la semaine, je me trouve dans une semi-euphorie qui me fait du bien.
Je sais pas trop pourquoi je suis de si bonne humeur compte tenu de toute la masse de travail qui me pèse encore dessus et la perspective des vacances qui vont se résumer à réviser, à visionner des films pour terminer des dossiers et à faire, comme tous les ans, une bonne crise de foie.
J’ai certes terminé une dissertation hyper balèze hier, mais il me faut encore la recopier (3 copies doubles de bonheur) et me mettre à taper un dossier sur un projet de reportage avec un déroulé visuel archi-complet si je veux une bonne note (pour info, un déroulé visuel c’est une sorte de storyboard écrit dans lequel on détaille la mise en scène. C’est beaucoup plus difficile d’en faire un correct en documentaire puisque contrairement à la fiction, on ne peut pas diriger les intervenants). Le pire dans ce projet c’est qu’on va être contraint de filmer avant que le dossier soit accepté, ce qui signifie que si le dossier est refusé on aura preparé toute la matière pour rien…
Je dois aussi (enfin) allez me documenter pour un dossier sur les Grands Scénaristes de Qualité Française, tout un programme. Tout ça avant les vacances de Noel bien entendu.
Malgré ça, j’affiche fièrement un sourire soutenu tout au long de la journée, je positive à fond et je me permet même de glander indécemment dans ma baignoire en mattant des épisodes d’une série douteuse mais pour laquelle j’ai désormais une addiction prononcée.
D’habitude c’est le genre de truc que je me dis quand je déprime, mais là faudrait quand même que je me reprenne, mine de rien.

Hier je suis allée au Don du Sang à la Fac de Lettres. Ils nous ont mobilisé sur l’importance du don de plasma, surtout pour certains groupes sanguins, dont le mien, A+. J’ai donc décidé de faire un don de plasma. Seulement quand le médecin a parcouru mon questionnaire, il a déchanté quand il a vu que j’avais coché la case “Asthme”. Je lui ai dit que quand j’avais 8-9 ans, j’avais fait quelques crises d’asthme à cause d’une allergie aux acariens, soignée depuis. Il m’a expliqué que l’été dernier, il y avait eu un accident et qu’un donneur de plasma etait mort d’une crise d’asthme pour des raisons qui m’ont échappées. Mais le fait est que maintenant, les personnes qui ont fait de l’asthme par le passé peuvent plus donner de plasma. J’ai trouvé ça absurde ! 2 minutes avant on nous mobilisait pour donner du plasma, et maintenant on refuse le mien parce qu’il y a 12 ans j’ai fait quelques petites crises, même pas grave. “C’est vraiment stupide” ai-je dit au médecin. “C’est le mot” m’a-t-il répondu.
J’ai quand même donné mon sang, mais c’était pas pareil, j’avais l’impression de mon action avait été totalement anéantie. Des milions de gens pourraient donner mais ne le font pas, et ceux qui veulent en sont empêché à cause d’un cas extrême qui paralyse tout. C’est trop con.
Voilà, c’était mon coup de gueule du jour. La prochaine fois se sera totalement d’autre chose que je parlerais :D

Coiffeur

Lundi, juin 13th, 2005
No Gravatar

avant et après le coiffeur
J’avais dis pas trop court, ça m’enerve >_< Sinon, guettez Spacechips, il va y avoir du neuf sous peu…

La fin.

Samedi, juin 4th, 2005
No Gravatar

En ce moment, c’est la fin de plein de trucs. – La fin de l’année universitaire, – La fin de Star Wars, – La fin du blog de (du moins jusqu’au prochain) – La fin du blog de Frantico (du moins de façon quotidienne) – La fin de Sex & The City.

Alors voyez-vous, avec tout ça, je me dis que c’est le début des VACANCES. Ouais mais si tout se termine juste avant, je vais faire quoi, moi, jusqu’à la rentrée ? >:
Bon, c’est aussi la fin de la journée, alors je vais me pieuter.