vendredi, aoűt 18, 2017 10:36

Archive for janvier, 2007

Vive le vent

Mercredi, janvier 10th, 2007
No Gravatar

Bon, ben voilà, à cause d’un conflit de disponibilité je me retrouve sans stage.
C’était trop beau cette histoire.

Rapide état des lieux :

Points positifs :

  • Je vais pouvoir aller à Fantasticart cette année,
  • Je n’aurais pas à parasiter le domicile de quelqu’un pendant 3 mois,
  • Je vais pouvoirronger mon frein pour mon mémoire.

Point négatif :

  • J’ai pas de stage, je suis dans la merde.

Donc si vous connaissez des magazines/journaux/sites web qui cherchent des stagiaires sur place, pendant deux mois, ou bien qui seraient tenté par de la pige gratis en échange de quelques signatures sur une convention de stage, je suis interessée. En fait je suis ouverte à toute proposition. Voilà.

Ca fait un peu desespéré mais bon, dans la mesure où je vais encore passer janvier/février à chercher… L’espoir fait vivre.

A part ça, mon frère arrive cet aprem’, donc remontage de moral en vue.

Lachez vos comm’, comme dit l’autre.

La reine de la Mafia, c’est moi.

Mardi, janvier 2nd, 2007
No Gravatar

Du moins, c’est comme ça que m’appelle Cynthia, la colloc de Klo. J’hésite encore à me sentir flattée par tant de distinction, ou si je dois prendre peur.

Le soir du 31 peut se résumer pour moi à une grosse partie d’Age of Empire 3, où mon frère, un pote et moi, réunis dans la même pièce sur trois ordinateurs différents, avons mis une praline mémorable à 5 IA déterminées à nous faire plier. Minuit est très vite arrivé.

Personnellement, j’ai du mal à voir le réveillon du jour de l’an comme une soirée différente. Je fais pourtant pas la fête hyper souvent dans l’année, mais je sais pas. Autant parfois je suis triste de ne pas être avec mes amis, autant je ne dramatise pas de ne rien faire de particulier le soir du réveillon. Cette année, mon frère prépare le concours de médecine, et moi je me motive pour finir mon mémoire en un an malgré mon planning suicidaire. Tout ce qui n’est pas vital est finalement mis de coté par ce qui semble être une nécessité. Ca ne me chagrine pas puisque j’aurais tout le temps de rattraper ça plus tard, peut-être plus tôt qu’il ne semble. 2007 sera-t-elle une année de meilleure facture que 2006 ? Les évènements nous le diront !

En attendant, je vous souhaite à tous une excellente année, pleine de réussite, et surtout, une excellente santé.

A bientôt !