jeudi, mai 25, 2017 10:42

Archive for octobre, 2005

Quelques news quand même, parce que bon.

Lundi, octobre 31st, 2005
No Gravatar

Ca fait pas mal de jours que je n’ai pas actualisé ce blog, et pour cause, entre les cours, les projets divers, la venue de mon frère la semaine dernière et de mes parents le week-end dernier, j’ai (eu) à faire.
Tout d’abord, deux mots sur mon précedent post. Merci à ceux qui m’ont maillé, appelé, textoté, ça m’a fait enormement plaisir. Je vais très bien. Exceptionnellement bien si je puis dire. Je pensais vraiment qu’une rupture avec ce mec me ferait énormement de mal, mais finalement je constate qu’à l’inverse, je me sens étrangement libérée. C’est assez troublant comme constatation mais je vais pas m’en plaindre. J’ai finalement plus pleuré quand j’étais avec lui que lorsque ça s’est terminé. C’est que ça valait pas le coup, point final -

Bon, passons à autre chose. En ce moment c’est l’effervécence dans ma pitite existence d’étudiante en ciné stressée au naturel comme un cadre Parisien. Dans moins de 2 semaines maintenant, je vais, avec 5 autres étudiants et dans le cadre d’un cours, réaliser un petit documentaire sur la Biennale Mondiale de Sculpture Numérique, autrement appelée Intersculpt, qui passe par Nancy durant une semaine.
Personnellement, je suis à la fois excitée par ce projet (pour quelqu’un qui s’interesse aux nouvelles technologies c’est une experience géniale de rencontrer des artistes comme eux) mais aussi sous pression parce que là, c’est plus un travail dans des conditions professionnelles que des conditions scolaires, et c’est bien plus qu’une bonne note qui se retrouve en jeu.
Cette expo sera donc présente au Conservatoire Régionnal de l’Image, à Nancy, du 13 au 20 novembre. Perso, j’y serais du 13 au 18 seulement, puisque le 19 et le 20 novembre laissera place pour moi à Anim’Est 4, où je reprends pour la 3e fois le poste de responsable Fanzines. J’espère d’ailleurs y voir du monde !!
Bref, mois de novembre bien chargé. Y a des cours à caser, aussi, huhu…

Sinon, je pense qu’il faut que j’aborde cet achat mystère-qui-n’est-plus-un-mystère-pour-personne-ou-presque.
La vérité, c’est que quand je suis rentrée de Lille célibataire donc Je me suis dis que finalement, j’avais passé une fortune en billet de train dans l’année et que ça allait me faire un sacré plus maintenant que j’irais plus à Lille. Bah ouais, faut voir les choses du bon coté, bordel de merde (et chiasse quoi !).
J’ai donc profité de la présence de gratteux comme Mo, Fifi ou encore Foxone pour glaner des conseils en matière de Basses. On a même fait quelques boutiques à Pigale histoire que je tate un peu le terrain. C’est mecs sont extra, je l’ai pas déjà dit ? Eh ben voilà.
Du coup, une semaine après être rentrée à Nancy, je me suis fait plaisir.

Je me suis offerte une Basse Ibanez Soundgear, modèle gaucher bien sûr (puisque je suis pas droitière, hihi). Elle est légère, agréable à prendre en main et je trouve son son super agréable.

Sur cette photo on dirait que j’en joue à une vitesse supersonique mais en fait c’est l’appareil photo qui a fait un effet trop pourri sans que je trouve pourquoi.
La vérité est plus proche de ça :

“Aie ouille bobo les bouts des douaaaah”

Pour le moment je sais pas jouer grand chose, j’en suis encore au stade de “J’assoupli mes doigts”. Je m’entraine avec l’intro de Seven Nation Army des White Stripes et Little Green Bag de George Baker (qui fait partie de la BO de Reservoir Dogs, ça vous parlera peut etre plus ).

Bon, voilà pour ce soir, j’trouve que c’est pas mal. J’vais me faire un bon bol de soupe, et puis je bosse un peu. Demain c’est férié, mais c’est quand même boulot.
Poutoux à tous !

Une semaine de lundis.

Jeudi, octobre 20th, 2005
No Gravatar

Y a des semaines, comme ça, où il faut pas.
Cette semaine, moi, je ne devais pas :

– Voir Palais Royal en avant première au Ciné de Ludres. Valérie Lemercier a annulé sa venue, le cinéma a annulé la projection, pas prévenues par l’école, nous nous sommes pointées avec une amie à l’heure de la projo en se prenant un ventà l’entrée. Embetée, la responsable nous propose pour dédommager notre déplacement de nous offrir le film qu’on veut voir ! Le seul truc c’est qu’on avait déjà vu tout ce qu’on voulait voir à l’affiche. On opte finalement pour The Descent, un film “gore” ou un groupe de pouffiasses se fait décimer pendant une après-midi spéléo. C’est cradingue, on sursaute des fois, ça retourne le bide, certes, mais c’est aussi totalement con très très souvent, les dialogues (quand y en a) sont au ras des paquerettes, les vilains du film ressemblent à Gollum et la fin est à chier. J’ai jamais autant ri au cinéma depuis Les 11 Commandements, et ça m’aurait grave emmerdé de payer pour ce nanar cracra sans queue ni tête.
Rentrée chez moi j’ai cherché les critiques sur le net et à mon grand étonnement elles étaient toutes bonnes, à part 2 ou 3 dont celle de Ciné Live qui reflette a la perfection mon avis perso. J’vais p’tet postuler là pour mon stage, tiens xD – Assister a la nuit Tim Burton avec Fifi. En passant devant le Caméo hier on s’est dit que ça serait bien d’acheter les places à l’avance, seulement le type avait vendu les dernières places 10 minutes avant… Me voilà quitte pour revoir Monsieur Jack en DVD plutot qu’en 8mm, ça m’aurait fait plaisir pourtant. – Avoir cours de critique, d’interview filmée, d’Histoire du cinéma et de sociologie. Profs pas là. – Avoir cours vendredi, ce qui va me permettre de taffer comme une psychopathe pendant un week-end de 3 jours pourtant allègrement bienvenu :p

Ce qui m’inquiete le plus dans cette affaire c’est que la semaine est pas encore terminée et que la grève des bus est toujours en marche, et ça c’est chiant.
Bon, j’vais filer à l’IECA avant d’etre à la bourre, et je vous reparlerais un de ces jours de l’achat que j’ai fait hier et avec lequel je me démonte le poignet et je me coupe les doigts. Poutoux !

Reloaded

Dimanche, octobre 16th, 2005
No Gravatar

Je pars jeudi passer un week-end à Lille avec mon copain, et je reviens le dimanche d’un week-end a Paris en ayant désormais un ex. Ben putain, quand je fais quelque chose, je le fais carrément !
Pas la peine de prendre des gants. Je vais très bien. En fait, je me sens même étrangement soulagée. C’est pas censé traumatiser, ça ? Mais bon, tant mieux hein.
J’aimerais dire un grand merci à Mo, Fox, Chris, Malika, Fifi, Russ, Cécile, Mimi, Klo, et tout ceux que j’oublie que j’ai pu croiser à Paris samedi et dimanche et qui m’ont conforté dans l’idée que, vraiment, les amis, c’est vraiment le bien le plus précieux que j’ai jamais eu, et j’espère les garder très longtemps.
Bon, maintenant que Cold Case est terminé pour ce soir, j’vais aller dodoter pour être en forme pour la rentrée.
Ah ouais, et n’achetez jamais de Vodskaïa : Elle est peut-etre pas chère, mais on dirait de l’alcool à 90° (La puta !)
Pouet.

Adieu.

Jeudi, octobre 13th, 2005
No Gravatar

Je me casse…

... A Lille, tout le week-end (oui parce que là, c’est le week-end.)

Je profite de n’avoir rien d’autre à dire pour refaire un peu de pub pour Anim’Est, convention de japanim’ Nancéenne qui se déroulera les 19 et 20 novembre. Plus d’info ici (ou pas).

A dimanche soir ! (peut-etre)

Et cette machine dans ma tête…

Mercredi, octobre 12th, 2005
No Gravatar

Depuis hier matin j’ai l’impression d’avoir un marteau-piqueur dans le crâne. D’ailleurs ce matin, j’en avais vraiment un, sauf qu’il travaillait sur le parking de mon immeuble, ce qui, quand on essaie de dormirpour reposer sa tête, reviens au même.
En ce moment je dois voir une moyenne de 3 films par jour : Les projos de l’école, ceux que je regarde chez moi soit pour me détendre soit pour l’école aussi, et paradoxalement, ceux que je vais voir au ciné pour me “changer les idées”. Hier on est allé voir Kiss Kiss Bang Bang avec Fifi, film sympa, mais pas celui du siècle…
Faut dire que j’attends tellement de film en cette fin d’année que les films anecdotiques qui meublent les horaires des cinéma me semblent un peu désuets. Mercredi prochain, c’est le nouveau Burton qui déboule, suivi dans quelques semaines par Harry Potter... Rien que ça, c’est cool. En attendant je continue dans le cycle Renoir de mon prof d’histoire du cinéma. Et ça change vachement.

Savon furtif.

Jeudi, octobre 6th, 2005
No Gravatar

Le mercredi soir est béni/maudit pour moi (rayer la mention inutile). En effet c’est le seul soir, avec le dimanche soir, où une chaine diffuse des séries que j’aime, à savoir deux épisodes des Experts et de New-York section criminelle. Le soucis c’est que pendant ce temps, je ne dors pas. Je serais fatiguée demain matin. Je porterais surement pas la caméra.

Actuellement, nous sommes en “formation”. Des profs et des consultants nous offrent un condensé de connaissances, pratiques et théoriques, sur des domaines divers : Ecriture de scénarii, procédés de montage, prise de son, et j’en passe. Même si je ne me considère pas ignorante dans ces domaines, je découvre chaque jour de nouveaux trucs passionnants, tant sur le plan technique que sur le plan des connaissances. Pouvoir discuter avec des personnes interessantes qui ne nous snobe pas sous pretexte qu’on est de minables petits étudiants, c’est plutôt cool, il faut l’avouer.

Bref, tout ça m’amène à une découverte rigolote que j’ai faite aujourd’hui par un concours de circonstances. Mardi soir, j’ai regardé Fight Club à la télé, et ça faisait plusieurs années que je ne l’avais pas vu.
J’ai regardé distraitement le début du film parce que je m’en souvenais bien. Mais j’avais oublié que ce film était parsemé d’images subliminales assez évidentes pour etre vues distinctement. Et ça m’a bien fait marrer.
Le lendemain, j’arrive un peu cafardeuse en salle de montage et je me mets à bavarder avec une copine de ces images. Le mec qui nous aide à monter arrive et rentre dans la discussion. C’est là que j’apprends un truc qui m’a laisser incrédule à la base : On trouve des images subliminales dans les Disney, me dit-on.

En rentrant, j’ai fait des recherches sur le net.
Et bien c’est vrai ! Je m’en veux un peu, face à l’absurdité et a la connerie monumentale du sujet de n’avoir pas eu la curiosité de chercher avant.
En plus, c’est pas des images publicitaires ou des trucs du style (On aurait pu imaginer des pubs pour Disneyland au milieu de Cendrillon, c’est vrai quoi). Nan. C’est du CUL, ouais ! En vrac :

– Une gonzesse qui montre ses nichons dans Bernard et Bianca.
Eh oui – La poussière dans Le Roi Lion qui forme le mot “Sex” :
Hardcore ! – Et toute une série de mini-scandales autour de La Petite Sirène que vous trouverez en détail sur ce site d’où j’ai pris les exemples.

Le pire (ou le plus drole) c’est qu’il y a visiblement d’autres images planquées dans d’autres films, comme dans Aladdin, par exemple.
Ca me rappelle le scandale qui avait éclaté à l’époque ou le dessin animé Astérix chez les Indiens (je crois que c’etait le nom du film) etait sorti en vidéo et que des gens avait remarqués que lorsque le cul-de-jate se levait miraculeusement dans je ne sais quelle scène, on voyait son sexe en passant le plan au ralenti.

Finalement, Tyler Durden n’a rien inventé, je suis déçue. (Comprenne qui pourra.)

Record en passant

Dimanche, octobre 2nd, 2005
No Gravatar

Entre deux lessives et deux coups d’aspi, j’aimerais remercier (/merci) et saluer chaleureusement (/saluer) les 4,950 visiteurs qui sont venus sur mon blog en septembre. C’est un record pour ce blog - Quand à ceux (plus nombreux) qui ne sont pas venus, je dis merde (/bras).
Et comme vous etes sages, voici quelques mots-clés choisis.

niglolande
ressembler à ANAKIN
IMAGES DU FEUILLETON DOLMEN
ingrid chauvin torse nu dolmen
alexre
marie kermeur nue
image manga infirmière
dolmen en divx
ingrid chauvin coquine
ingrid chauvin poitrine lara croft
déprogrammation télé et mort du pape
scene de cul filme de ingrid chauvin
opération chirurgicale ongle incarné
dvd embrasse-moi lucille
japonaise porn
blog de video coquine

J’aimerais quand même rappeler en passant que ce blog n’est pas classé X et n’est pas sponsorisé par TF1 meurt