lundi, septembre 24, 2018 22:21

Gothika, Gothika, Gothika, ka, ka, Kassovitch, Kassovitch, Kasso…

No Gravatar

Comme je l’ai déjà dis il y a quelques temps ici même, pour moi 2004 va être une année riche en films à voir (et à revoir ? hum�). Je ne me souviens plus quel était le premier film que j’avais vu en 2003, En tout cas, mon premier film de 2004 aura été  Gothika , et il me suffira de consulter mon Blog pour m’en souvenir ;)


Tout ça pour dire qu’on nous a pondu là un film qui ne manquera pas, je le pense, de diviser ses spectateurs.


Gothika pourrait se placer immanquablement comme n’importe quel autre film à suspense plus que d’horreur, thriller psychologique plus que film gore comme annoncé pourtant. Du sang, y en a pas tant que ça, pas plus que dans un Scream, ce qui, à titre de comparaison, n’est pas vraiment flatteur. Enfin, ça dépend des goûts et du degré avec lequel on prend la chose. Bref, ce film, comme je le disais, aurait pu passer s’il était sorti d’un quelconque studio US spécialiste du genre, réalisé par un type qui n’a guère d’autres buts que de remplir les salles pour rembourser son budget, et si possible engranger quelques bénéfices, et ce avec l’histoire la plus ressassée de ses dix dernières années, à savoir le fantôme vengeur qui persécute un(e) innocent(e) pour mieux lui ouvrir les yeux. (Bien loin de moi l’idée de spoiler le scénario aux amateurs, croyez-moi) Le bémol dans l’histoire, c’est que le réalisateur n’est autre que notre Kassovitch national, le même qui avait mis en boite quelques années auparavant des films à débats comme La Haine ou Assassin(s) .


Kasso, dans Gothika, on le cherche. On le cherche et on a du mal à le trouver. Là où n’importe quel autre réalisateur du genre serait parvenu à faire un film correct, Kassovitch ne nous montre quasiment rien de ce qui le caractérisait dans ses réalisations précédentes. Et, même si le film n’est pas un nanar, on a l’impression de passer devant beaucoup de chose.


Les acteurs sont pourtant convaincants, et c’est avec plaisir qu’on retrouve Halle Berry (prononcez  alé béri ) qui, après deux sèances de X-menage (ihih), et un James-bondage (ohoh) se retrouve otage, (�) au sens propre du mot, de l’asile pénitencier dans lequel elle travaille, ou plutôt travaillait. Accusée du meurtre de son mari alors qu’elle n’en a pas le souvenir, elle va se retrouver prise au piège de l’autre coté du miroir, et va vite comprendre, dixit Penelope Cruz (prononcez pénélopé crouze ) que personne ne vous croit quand on vous croit folle. Et si on ajoute a cela des phénomènes paranormaux, des couloirs glauques et des ampoules foireuses Imaginez la suite !


Devant une telle intrigue, on pouvait espèrer un truc sympa, voire flippant, voire même carrément flippant. Le problème, c’est, on s’en rend bien vite compte, qu’on se trouve plus devant un film d’horreur de série B plutôt que devant un vrai thriller psychologique. Car, si le scénario en lui-même arrive à maintenir un minimum de suspense et nous accorder quelques coups de théâtre intéressants malgré une flopée d’incohérences, la mise en scène reste, quant à elle, hyper basique, et, de fait, hyper prévisible : Gros plans à foisons sur une Halle Berry déchirée entre rationalité et paranormal, travellings d’accompagnement et musiques flippantes pour mettre bien en évidence qu’a défaut d’être folle, Miranda est bien loin d’étre “alone” dans sa petite cellule. Les ficelles sont énormes, mais sont, malgré tout, efficace, et on se laisse prendre une ou deux fois au piège, il faut bien l’avouer.


Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur ce film qui, sans être le premier navet produit par Joel Silver de l’année 2004 (qui aura du mal à battre Matrix Revolution, je pense), ne restera sans doute pas bien longtemps dans les esprits des spectateurs. Mais, bien sur, comme tous les goûts sont dans la nature, ce film trouvera certainement un public, fan des films du genre, et peu dérangé par le fait de voir défiler devant lui un ersatz au teint pâle d’un certain Sixième Sens.


Reste à conclure, en évoquant tout de même l’essai transformé de Matthieu Kassovitch à Hollywood, puisque le film, dont le budget était de 40 millions de dollars, en a rapporté 50 le en 4 semaines, aux USA. Et vu la fin de Gothika, c’est sans doute loin d’étre fini.

15 Responses to “Gothika, Gothika, Gothika, ka, ka, Kassovitch, Kassovitch, Kasso…”

  1. z64lnkhs dit :

    Ahahahahaha ! Ils vont se lancer dans les suites ! Ahahahahahhaha ! Ils… Ils vont pas oser !?
    Ahem… Alors il est pas si bien que ca ? Je comptais aller le voir mais… (Tu me diras, je n’ai pas vu Kill Bill non plus donc bon, je sais lequel des deux tu me conseilleras le plus ! ;P)
    (et bravo pour les expressions en 3-age >D)

  2. Aeris dit :

    Yo Alex ! Comment va ? Toujours pas de portable ? o_O

    Sinon, pour ce qui est de Gothika, je pense que c’est quand un film voir, pour se rendre jusqu’o un ralisateur peut aller pour entrer dans les petits papiers du cinma US format ;)

  3. Gothika dit :

    Hihi moi je l’ai vu et j’ai t assez bluff par la performance d’halle berry. J’avoue que le scnario comporte de nombreuses incohrances…Surtout sur la fin…elle quand mme…enfin vous savez quoi, je vais pas dvoiler. Et pis Penelope comment ca se fait kelle euuu enfin voil :D
    Et pis la fille on l’a dj vue dans THE RING ka meme.Teignez la en blonde, faites la marcher comme un robot (j’ai bien rigoliz l!!) et voil le rsultat…Enfin bon, moi j’ai aim, c’est un bon film :)

  4. z64lnkhs dit :

    lol ok, je vois. De toutes faons je comptais y aller quand mme… >D (Tiens, je te passe les mots “mme” et “compte”, hihi #_#)
    (Eh non, toujours pas… [enfin toujours pas de nouvelle puce, en fait ! :P ])
    connexion sur msn

  5. lila94 dit :

    ben moi j’ai pas trouv ca si sul…

  6. Aeris dit :

    Moi non plus, j’ai pas dis que c’tait le pire des navets, attention ! Je voulais seulement dire par l que bon, venant de Kassovitch, c’tait quand mme assez bizarre…
    Alex, chuis la fac, ai p MSN _

  7. z64lnkhs dit :

    Ahhhh je croyais que t’tais chez toi et que tu travaillais pas le mardi ! ;_; (Alors tu t’y plais ? :D )

  8. Aeris dit :

    Bah, hier c’etait lundi, j’avais cours, et oui, le mardi j’ai pas cours, et je suis chez moi, mais Nancy j’ai pas le Net ;)
    arf arf arf…

  9. z64lnkhs dit :

    Quand je dis chez toi, je parle de Auxerre et je croyais que comme tu travaillais pas le Mardi tu te lachais le Lundi soir, voil ! >: C’est tout ! AHhhhhhhh Ca m’nrve >:
    (En fait c’est ma mre l qui m’nerve lol)

    Passe une bonne fin de semaine ! ;)

  10. virgin dit :

    salut A.
    un petit msg car j’ai pu m’apercevoir que tu n’avais pas penser moi en ce mois de janvier mais bon c’est pas grave, il n’y a pas mort d’homme!!
    je te laisse rflchir si tu ne vois toujours pas!
    gros bisous

  11. Aeris dit :

    Bon anniversaire Virginie !
    Desole, avec les partiels, j’avais zapp a :(

  12. Anonyme dit :

    Bonjour
    Bonnes f^tes

  13. Anonyme dit :

    attention
    imaginez l’inconcevable
    ne guerissez pas trop vite…
    mais ne nous laissez pas mourir
    oblig de signer un accord taccite avec l’etat
    nous pourrons donc nous abreuver sous certaines conditions
    que nous soyons infirmiers , mdecins, mais les pires :)
    c’est nous les ambulanciers vampires…alors laisser nous prendre en charge tous ceux de votre famille , , ,
    nous avons besoin…...

Leave a Reply